La Galerie Paris Horizon a le plaisir de vous présenter l’exposition collective consacrée  aux artistes Hélène CHEAN, Oliver CORDARO, Ludovic NINO, Na WANG, intitulée Les Arbres, Montagnes et rivières, qui se tiendra à partir du 26 janvier 2021.

 

Influencés par la nature environnante, l’atelier et les souvenirs diffus, les quatre artistes peignent à partir de fragments de notre présent tout en dénaturant le réel pour lui donner l’apparence d’un songe. Chacun(e) redessine conceptuellement son monde avec lequel il ou elle entretient une relation subtile. En ce sens, éloignées du simple réalisme, les peintures traduisent l’intention d’amener à l’existence ce qui relève d’une représentation mentale, plus vaste que la réalité.

 

L’exposition présente un parcours immersif et coloré où la peinture y est alternativement en mouvement, entraînée par des touches expressives, et arrêtée, l’objet figuré témoigne d’un calme infini. 

 

Sensible aux récits épiques (ceux qui amplifient la cruauté de la nature) et au changement climatique dont nous sommes tous témoins au quotidien, les recherches d’Hélène CHEAN s’appuient sur le rapport de dysharmonie entre l’Homme et le monde.

 

Le travail d’Olivier CORDARO est caractérisé par une tension, entre figuration et abstraction, à partir de laquelle il souhaite faire émerger une force vitale, non verbale et quasi invisible, faisant appel aux sens du cœur et de l’esprit.

 

A l’image du promeneur solitaire, Ludovic NINO cherche à établir une relation intime avec les espaces urbains qu’il côtoie. Entre réalité et songe, souvenirs et réflexions, ces espaces lui permettent d’embrasser une dimension spirituelle plus grande que tout espace sensible.

 

Marquée par les manifestations et les variations de la nature dans leur multiplicité et unité, c’est à travers sa représentation que WANG Na évoque ses propres pensées et sentiments, mettant ainsi l’accent sur le lien fusionnel entre l’Homme et la nature.