Dégustation de l'atmosphère dans la peau d'un inconnu

Fleury Fontaine

Cao Jie

 

Commisaire:Lin Fangfei

du 18/12/2019 au 11/01/2020

L’exposition propose une discussion sur la relation entre les autres et le moi, ainsi que la relation entre la technologie et l’humain. Souvent la machine donne une impression froide et inconnue, la communication sur internet nous donne un sentiment de sécurité. Avec l’obstacle de l’écran, nous nous cachons sous une couche de peau invisible, tout en échangeant des informations avec le monde extérieur. Fleuryfontaine et Cao Jie nous présentent leurs réflexions sur ce sujet.

Fleury Fontaine, un duo d’artistes multimédia, nous propose D.I.S.A.P.P.E.A.R, une vidéo 3D tentant de reconstituer l’univers de d’un «hikikomori». Ce terme japonais difficilement traduisible, est utilisé pour désigner de jeunes personnes, souvent des adolescents, choisissants de ne plus sortir de leur chambre ou de leur appartement pendant plusieurs mois voire plusieurs années, dans la solitude la plus extrême. Ce film dévoile le portait fragmenté d’un homme en retrait du monde.

Avec Shredder, les artistes dévoilent une série de portraits officiels d’hommes et de femmes politiques qu’un programme informatique aurait découpé en fines lamelles et recomposé aléatoirement. Ces portraits hybrides rendent hommage à la déchiqueteuse, outil administratif basique servant à détruire les documents obsolètes ou compromettants. Avec cette  oeuvre, Fleuryfontaine met en valeur le hasard, grâce à son programme informatique qui colle ces bouts de photos ensembles de manière aléatoire.

 

A l’instar de Cao Jie, avec l’œuvre Code référence, qui nous propose une vision plus émue et nostalgique de cet aléatoire informatique. Cette œuvre découle d’une découverte accidentelle: un code informatique référence qui permettrait à son utilisateur de retirer de manière illimité des billets de train. Chaque billet est comme un souvenir de voyage, et le numéro de chaque billet est en quelque sorte la clé de la porte de ces souvenirs. Les chiffres de tartre nous rappellent la fragilité de la mémoire, ainsi que l’absurdité et la poésie de la vie quotidienne.

Dans une série de création sur le thème de la mémoire, l’œuvre Cochon noir, sur le ton humoriste et ironique, Cao Jie nous raconte plusieurs histoires autour d’un chat, un chat qui aurait permis à Cao Jie de trouver un lien entre la Chine et la France.

本次展览命名为《在陌生人的皮肤下品尝大气》,旨在表达人与机器,他者与自我的对立关系。科技给人冰冷和陌生的既定印象,网络交流有时却让我们有被遮盖的安全感。隔着屏幕,我们像躲进一层看不见的皮肤下,一进一出地与外界作着密切的信息交换。法国多媒体二人组Fleuryfontaine用计算机程序进行艺术创作,而中国艺术家曹杰则倾向以日常生活作为观察、研究的场域。 Fleuryfontaine的作品《消失》(D.I.S.A.P.P.E.A.R.)通过电子游戏的方式展示了日本隐蔽青年房间内的异想世界。隐蔽青年通常在社会生活中受挫而选择闭门不出,作品揭露了一个脆弱的人在社会舞台的隐退与对交流的拒绝。而在另一 个作品《碎纸机》(Shredder)中,他们展示了一系列被计算机程序切成条状并随机重组的国家元首肖像,碎纸机在这里作为一个用于销毁损坏或陈旧文档的符号。