IMG_4095

IMG_4095

IMG_4094

IMG_4094

IMG_4091

IMG_4091

IMG_4096

IMG_4096

IMG_4097

IMG_4097

IMG_4093

IMG_4093

IMG_4092

IMG_4092

IMG_4089

IMG_4089

IMG_4090

IMG_4090

Un morceau de paysage_Voyage_1.jpg

Un morceau de paysage_Voyage_1.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

Un morceau de paysage_Voyage_2.jpg

Un morceau de paysage_Voyage_2.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

Un morceau de paysage_Voyage_3.jpg

Un morceau de paysage_Voyage_3.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

Un morceau de paysage_Voyage_4.jpg

Un morceau de paysage_Voyage_4.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_34.jpg

un morceau de paysage_34.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_33.jpg

un morceau de paysage_33.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_32.jpg

un morceau de paysage_32.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_31.jpg

un morceau de paysage_31.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_30.jpg

un morceau de paysage_30.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_29.jpg

un morceau de paysage_29.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_28.jpg

un morceau de paysage_28.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_27.jpg

un morceau de paysage_27.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_26.jpg

un morceau de paysage_26.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_25.jpg

un morceau de paysage_25.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_24.jpg

un morceau de paysage_24.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_23.jpg

un morceau de paysage_23.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_22.jpg

un morceau de paysage_22.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_21.jpg

un morceau de paysage_21.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_20.jpg

un morceau de paysage_20.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_19.jpg

un morceau de paysage_19.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_18.jpg

un morceau de paysage_18.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_17.jpg

un morceau de paysage_17.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_16.jpg

un morceau de paysage_16.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_15.jpg

un morceau de paysage_15.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_14.jpg

un morceau de paysage_14.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_13.jpg

un morceau de paysage_13.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_9.jpg

un morceau de paysage_9.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_6.jpg

un morceau de paysage_6.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

un morceau de paysage_5.jpg

un morceau de paysage_5.jpg

35*27cm Huile en toile 2015

 Huang Pinling

 

D'AILLEURS

 08/10/2015---28/11/2015

« Lorsque je peins, j’essaie d’éveiller un certain paysage. Ce n’est pas immédiatement une expérience visuelle, mais plutôt une sensation ressentie lors de cette expérience visuelle face au paysage. Cela peut être une ambiance, une température, ou même une humidité ». Pour Pinling Huang, un paysage, soit l’image venue d’une scène de la nature qu’elle a éprouvée, soit une scène imaginaire, ne s’est présenté dans son œuvre qu’au travers d’un processus d’intériorisation, par lequel les expériences visuelles obtenues sont transmises à celles de l’immanence, où logent ses fils de pensées et ses sentiments. 

 

    Cet hébergement du fil des pensées et des sentiments ne se situe pas en « dedans », mais « ailleurs » : il est au dehors de au dehors d’ « ici » au sens de l’espace et au-delà du moment présent au sens du temps. Il se trouve également au dehors d’une scène qui est juste devant nos yeux et aussi à l’écart du réel, qui se trouve à l’extérieur de notre propre existence. Par la manifestation de « je suis d’ailleurs » dans ses œuvres, Pinling Huang se tient éloignée des préoccupations déterminées par le changement de l’espace et du temps et crée un monde où logent la mémoire et l’imagination, où elle retrouve sa liberté et sa tranquillité d’expression et de vivre.  

 

     Pour Pinling Huang, la mémoire a une humidité : « le paysage dans mes œuvres caractérise souvent une qualité de la humidité et de la tendresse, comme la vague de la mer ». Peignant cet été-là à Paris, toutes les œuvres exposées ici sont empreintes d’une certaine humidité, nous rappellent les origines de l’artiste – Taiwan, un endroit entouré par la mer, où elle est née et a grandie avant qu’elle est parti à étudier à l’École des Beaux Arts de Paris. Lors de cette expérience de distance géographique, entre son lieu d’origine et la ville où elle effectue ses études, elle jette son regard d’ici à « ailleurs », ce qui lui permet d’achever un processus de transformation entre ce qui se cache derrière ces deux lieux et dans lequel se déploie le sens potentiel de sa création artistique. 

 

    Dans l’épaisseur propre aux peintures à l’huile, Pinling Huang crée des sillons en laissant soigneusement visibles les mouvements du trace. Dans ces traits et ces traces se forment ainsi un rythme où chacun, même dans les traits de couleur identique, peut se distinguer l’un de l’autre. En fait, bien qu’elle se serve des matériaux de la peinture occidentale, le traitement du mouvement du trait chez Pinling Huang nous évoque la pensée de la peinture chinoise, où l’achèvement de chaque trait se relie à l’écoulement d’un seul souffle et les mouvements des traits construisent une cadence créée par le flux entre inspiration et expiration du souffle. Chez Pinling Huang, les fils des pensées et des sentiments sont manifestés non seulement par la composition des couleurs et des formes, mais aussi à travers le rythme créé par le souffle des traits et ses traces, qui engendrent l’énergie et la passion de vivre.   

 

     

 

Galerie Paris Horizon

  • Facebook - Gris Cercle
  • Instagram - Gris Cercle
  • Twitter - Gris Cercle