16 30cm30cm.jpg

In-Betweenness
HU Shu / 胡枢
 
​15/03/2018——28/04 2018

« La peinture doit être une forêt d’une limite floue... » – HU Shu

  À travers la description picturale de la « terre sans hommes » et des « arbres taillés » sur cette même terre, HU Shu crée son propre monde imaginaire. On y voit des arbres tridimensionnels et des champs construits par de grandes surfaces de couleur. Liés par «l'ombre », ces deux types d’éléments créent un rythme calme, qui se prépare à tout moment à être brisé par la présence du « vent » figuré par le mouvement des herbes.

  Dans le monde dépeint par HU Shu, la figure humaine n’apparaît pas, mais cela ne signifie pas qu'elle est absente. Au contraire, l’humain se présente justement à travers sa propre absence : les arbres placés d’une manière indépendante dans la terre « sans hommes » sont tous taillés par l’« humain » ; les cartes de construction, les lignes de barrières, les feux de circulation sont encore plus propres à rappeler aux spectateurs une « présence » de l’« absent » humain. À la place des hommes, ce sont des objets qui se présentent sur la terre. Au lieu d’un arrangement arbitraire, il semble que l’artiste casse ici intentionnellement le lien des hommes avec la terre de la nature. Et c’est simplement à travers cette rupture que les spectateurs ont l’occasion d’entrer dans ce monde imaginaire.

  Les images créées par HU Shu, si elles semblent proches en tant paysages, semblent cependant reculer au moment où l’on tente d’y entrer, et devenir de plus en plus lointaines.

  Notre exposition s'intitule « In-Betweenness », c’est pour y montrer le jeu de ces deux forces, convenance et contradiction, et à partir de cela, d’explorer la frontière qui les sépare.

  HU Shu est diplômé de l’institut des Beaux-Arts du Sichuan en Chine et a fait ses études en France à L'Ecole nationale supérieure des beaux-Arts de Paris. Cette exposition est sa première exposition personnelle, affichant un total de vingt œuvres, des peintures. En janvier 2017, HU Shu a participé à l'exposition collective « Résonance », organisée par la Galerie Paris Horizon. 

“绘画应该是一片边界模糊的森林......” - 胡枢 

        在本次展览中,艺术家胡枢选择以“无人的田野”和“人工修剪的树木”作为母题:以“影子”作为连接点,在色彩大面积平铺所构建的田野,以及由细腻笔触所描绘的立体化树木之间制造出一种极其冷-静的节奏。而在“风”的作用下,这一冷静节奏被置于随时可能被打破的边缘。 

        

        此外,“人”的身影没有出现在画面之中,然而却不意味着他的缺席。正相反,“人” 正以缺席之姿出现在画面之中: 一个个分立于“无人”田野的树木,都经过“人”的修剪;施工牌、阻隔线、交通灯等就则更在随时提醒着观者一种来自“缺席”的“在场”。 这些没有生命的物品代替活生生的人出现于自然生机之中,看似只是随机安排的组合,然而艺术家似乎更在用这种方式刻意制造出某种断裂,而正是在这一裂痕处浮现出也许艺术家留给观者的想象空间。 

        胡枢笔下的世界让观者感到如此靠近,然而却在靠近的同时,将观者越推越远。本次展览命名为“In-betweenness”,正在于试图展现这一相合又相悖的游戏,以及探索两者之间的游动与界限。 

        胡枢毕业于中国四川美术学院油画系,并就读于巴黎高等美术学院。本次展览为胡枢的首次个展,共展出 20 件近期绘画作品。2017 年 1 月,胡枢曾参加巴黎地平线画廊举办的群展“共振”。